Galería Cadaqués Galería Cadaqués

“en moviment” de lluís carulla ruíz

lluís carulla ruíz

“dans un sens littéral, l’œuvre de lluís carulla ruiz participe aux cotés des grands apports de l’art concret y du degré zéro. on se trouve devant un renouvèlement du style néoavangarde écarté des exagérations expressionnistes et de la dérive déconstructiviste. inscrite dans l’histoire, elle reprend l’expérimentation et la sensibilité de la recherche impure, artistique. depuis ce jalon, on développe un sens allégorique, une idée positive de l’art comme forme et comme expérience de la sensibilité ainsi que du savoir. l’artiste acquiert un noble chemin moral : il faut faire de l’art et, dans un sens anagogique, il ne faut pas seulement produire de l’art, mais viser à une transformation de l’expérience de la réalité et fondre une réalité par le biais de l’œuvre. l’art est la substance et non pas un instrument. l’art nous touche, nous émeut. vivre avec une œuvre d’art, en l’occurrence, de lluís carulla ruiz, cohabiter avec elle, nous fera « différents » à comme nous étions auparavant. l’art n’habite pas dans un salon, mais dans la chambre de l’être. le lecteur comprend donc que nous nous opposons à une conception strictement instrumentaliste.

les sculptures en mouvement de lluís carulla ruiz remuent les eaux stagnantes. en un tournemain, l’espace statique est revivifié. tout comme les paroles ou les syntagmes, les cellules visuelles entament une activité comme la pensée contemplative. un dynamisme immobile. ici, une quiétude dynamique, porteuse de mémoire. les unes sont comme des bordures de danseuses, d’autres sont des coups de pinceau gestuels, et d’autres encore comme des rotations solitaires à la façon de man ray et duchamp. on dirait de la matière visuelle qui prend une place dans l’esprit et qui imbue d’énergie l’art dans l’espace… puisque nous sommes tous langage dans un monde physique et psychique, cosmique et social. sans séparation. sans appuis. art et technique, poésie et science”.

– Vicenç Altaió –

16 de septembre au 16 octobre, 2016

Share: