Galería Cadaqués Galería Cadaqués

“A Joseph Beuys”

Jordi Benito, Joseph Beuys, Marcel Broodthaers, Alícia Casadesús, Xavi Déu, Peter Fillingham, Jesús Galdón, Richard Hamilton, Marine Hugonnier, Jörg Immendorff, Alfredo Jaar, Concha Jerez, Fina Miralles, Jordi Mitjà, Antoni Muntadas, Oscar Murillo, Blinky Palermo, Perejaume, Mathieu Pernot, Valérie Prot, Erik Rosdahl, Dieter Roth, Ariadna Serrahima, Juergen Teller, Rosa Tharrats, Eulàlia Valldosera

 

la galerie cadaqués présente, comme exposition d’été, joseph beuys, une exhibition exceptionnelle et internationale comprenant des œuvres de référence dans l’histoire de l’art ainsi que contemporaines. joseph beuys, artiste absolument central dans notre culture européenne et radicale, est décédé il y a 30 ans à düsseldorf avant d’exposer pour la première fois en espagne, 5 ans avant sa mort, auprès de lanfranco bombelli à la galerie cadaqués.

la reconnaissance et la commémoration de sa poétique et de sa politique ont amené l’écrivain et critique d’art vicenç altaió, le galeriste et collectionneur huc malla et l’artiste erika prüfert à s’embarquer dans le commissariat d’une exhibition qui invitera quelques artistes ayant entretenu un rapport tout à fait distinctif avec beuys.

En tant qu’œuvres beuysiennes de référence, l’exposition montrera rose für direkte demokratie (1973), l’éprouvette de la rose pour la démocratie directe et la suite schwurhand, produites par l’artiste entre 1949 et 1970. Parallèlement, on exhibera des travaux de trois artistes historiques qui ont cultivé une amitié étroite entre eux ainsi qu’avec beuys : marcel broodthaers, richard hamilton et dieter roth. parmi les élèves remarquables de notre artiste, on pourra voir deux peintures exceptionnelles de jörg immendorff ainsi qu’une œuvre iconique de blinky palermo.

L’œuvre d’alfredo jaar « culture = capital », faisant référence au vindicatif slogan bien connu de beuys « kunst = capital », a été produite dans une édition en espagnol et/ou en catalan pour l’occasion. parmi les artistes de racine conceptuelle qui ont été très marqués par les propositions beuysiennes, antoni muntadas, jordi benito, concha jerez i fina miralles présenteront des œuvres de base théorique ou qui visent à mettre en relief l’importance soit des matériaux comme transformation de la réalité, soit du rituel en tant qu’événement performatif.

Il est à remarquer la participation d’oscar murillo, grâce aux collaborations récentes entre david zwirner gallery et la galérie cadaqués, avec la volonté aussi de souligner, de la part de la galerie cadaqués, un regard sur les artistes les plus internationaux du panorama actuel. Il faut également ajouter la présence de juergen teller, qui a réalisé une œuvre unique d’hommage explicite, celle de peter fillingham, membre historique des young british artists, et celles de mathieu pernot et de marine hugonnier, qui revitalisent à nouveau le rapport personnel entre cadaqués et l’art le plus avancé, prospectif et inaugural. parmi les artistes catalans, perejaume, qui a établi, comme peu d’autres l’ont fait, le lien entre culture et nature ; de son côté, eulàlia valldosera, ayant débuté sa trajectoire avec un rituel sur le corps de la femme, en présentera deux images comme preuve.

parmi les plus jeunes et les nouvelles contributions on rencontrera l’artiste jordi mitjà, qui a réalisé une sculpture mettant la signification dans l’objet symbolique, jesús galdón, avec l’outil artisanal pour peindre le sacré, ainsi que valérie prot avec ses traîneaux et la signification dans la biographie de beuys ; pour sa part, alícia casadesús, qui rend hommage littéral à beuys et, avec une prière authentique et sincère, illumine jour après jour les matériaux fondateurs de l’œuvre de l’artiste; xavi déu, qui fait une offrande avec le matériau naturel de la cire d’abeille et sa pigmentation chromatique ; erik rosdahl, artiste polyvalent, qui nous parle de la frontière entre œnologie et art, ariadna serrahima qui nous amène à la frontière entre dessin et art et rosa tharrats qui nous situe à la limite entre esthétique vestimentaire et art. en définitive, un bouquet d’artistes contemporains qui mettent en œuvre la communauté transformatrice de l’art et l’indiscipline de la créativité.

 

L’exposition, qui débute le samedi 9 juillet à 19 h, peut être visitée tous les jours de 19 h à 21 h jusqu’à la date fixée du 11 septembre.

Share: